Pleine Lune du 3 décembre 2017, dernière pleine lune de l’année

Je vais commencer en citant une amie – qui est également une femme que j’admire pour son courage gagné sur un parcours de vie parsemé de sacrifices et de victoires personnelles. Elle m’a dit ceci il y a deux jours :

« Dans un milieu putricide, j’ai réussi à garder vivante la petite lumière tapie au fond de moi. Qu’en serait-il si j’étais dans un milieu bienveillant ? »

Rien ne pourrait mieux condenser le message et le questionnement de cette dernière Pleine Lune de l’année – que cette phrase pleine d’expérience et de lucidité.

L’article sera long, parce que je suis fainéante ces temps derniers et je mène plusieurs vies. Je n’ai donc pas su vous partager à temps les énergies de la Nouvelle Lune du 18 novembre qui doivent être comprises afin de saisir le travail en cours et mieux aborder les opportunités amenées par la Pleine Lune du 3 décembre.

I. Nouvelle lune en constellation de la Balance (17°45)

Constellations (Sphère causale) : 17°45 de la Balance

Sidéral Lahiri (Sphère subtile) : 1°42 du Scorpion

Tropical (Sphère physique) : 25°49 du Scorpion

Thèmes principaux :

Adversité (batailles à mener) – Transformation (changements à subir ou à initier) – Equilibre

Maladie (perte de vitalité) – Guérison (meilleure gestion de son énergie vitale) – Clarté (mentale et émotionnelle)

Événements :

Crises majeures exigeant des changements – Situations qui échappent à notre contrôle.

Tout d’abord nous subissons, quelque peu surpris par l’intensité de nos réactions et des évènements. Passée la surprise, nous prenons en main le changement nécessaire intérieur et extérieur, nous passons à l’action.

Toutes les sphères de vie sont concernées : personnelle/familiale, professionnelle, santé.

Risque d’être débordé, néanmoins la cadence est telle que nous n’avons d’autre choix que de suivre et d’agir.

La Nouvelle Lune est en semi-sextile Saturne (- en Ophiuchus/Serpentaire). C’est l’un de ses aspects les plus exacts (0°05). Le semi-sextile est une relation planétaire de séparation et de rupture (à ne pas lire comme un sextile, aspect harmonique). Ce semi-sextile décroissant annonce la fin d’un cycle pour les choses que nous pensions coulées dans la pierre. Le processus pourrait débuter par une prise de conscience brusque déclenchée par un tout petit évènement qui prend une dimension graduellement gigantesque.

Le Serpentaire est le domicile du Centre Galactique, il porte des énergies créatives et destructrices immenses (pensez à la naissance d’une étoile par exemple, car notre soleil est sorti de ces entrailles-là). Saturne permet d’harnacher une partie de cette énergie afin de nous la rendre supportable, il va donc la placer dans un contexte concret.

Les sphères professionnelle et familiale sont le terreau principal à partir duquel les situations émergent. Dissonances dans la sphère du travail et remises en question – séparations familiales sont à l’ordre du jour. Les esquisses de réflexion existent, nous en parlerons plus loin, quant aux solutions, elles nous apparaîtront à l’approche de la Pleine Lune du 3 décembre dont l’analyse est à la suite de cet article.

Alors qu’un cycle personnel (et collectif) exige d’être compris, intégré et transcendé (- semi-sextile au Centre Galactique) les vieilles blessures – à la fois physiques, émotionnelles et mentales se réveillent (- trigone Chiron) provoquant hypersensibilité émotionnelle, porosité mentale et douleurs physiques (réveil des douleurs fantômes).

Le semi-sextile à l’astéroïde Pholus nous fragilise aux intoxications alimentaires et dermatoses pour les cas les moins grave – intoxications médicamenteuses/chimiques pour les plus graves (dans mon cas, réveil allergique et rupture de canalisation dans mon immeuble qui rend l’eau trouble, impossible à boire et difficile à supporter pour la peau au moment de la douche). Avis donc aux allergiques, prenez particulièrement soin de vous.

D’ici la Pleine Lune, la vigilance est de mise sur la nourriture que nous ingérons. Si vous sentez votre corps réagir de manière anormale comme créer des sensations physiques inconnues type névralgies généralisées ou encore migraines, stress…. consultez un médecin, ensuite repos, qu’importe ce qu’il vous en coute, sinon les plus fragiles pourraient flancher. Il y a une ambiance de burn-out global. Ménagez-vous autant que possible.

Depuis fin 2016, le sextile Uranus-Saturne en cours (était exact autour du 11 novembre) travaille à apporter des changements radicaux destinés à mettre à mal le statu quo. Je vous invite à jeter un coup d’œil en arrière et à observer là où vous vous teniez durant le dernier trimestre 2016. A quoi faisiez-vous face ? Comment gériez-vous ces situations ? Il se peut qu’à l’époque, votre situation vous soit apparue comme bloquée, vous vous sentiez obligé de sacrifier votre bien-être et vos libertés personnelles vous pensiez ne pas avoir le choix. Les évènements ne vous laissaient peut-être pas ce choix. Vous avez pensé ne pas pouvoir vous sortir de cette situation ensuite vous avez abandonné/mis de côté. De plus, les institutions (ou ce qui représente l’autorité) vous obligeait à vous soumettre, courber l’échine et avaler des couleuvres. Tout au long de cette année, ces situations se sont rappelées à vous, générant des frustrations. Mais ça n’était pas le moment.

Est-ce que cela vous parle ? Si oui, eh bien observez votre situation actuelle et mesurez attentivement l’évolution depuis un an. Votre état d’esprit a bien changé. Identifiez ce qui dans vos situations actuelles ressemble à votre situation d’il y a un an. Dès lors que vous tenez ce bis repetita, rendez-vous compte que ça gronde à l’intérieur de vous. Vous ne souhaitez plus agir de la même manière, vous n’entendez plus tout sacrifier au détriment de vous-même.

Ce sextile Uranus-Saturne combiné au quinconce Uranus-Nouvelle Lune nous permet de prendre conscience, d’analyser et d’exprimer. Nous y sommes aidés par le semi-sextile Pluton-Mercure qui nous pourvoit considérablement en capacité d’analyse. Il est question d’exprimer les nœuds intérieurs afin de se préparer à la Pleine Lune qui viendra avec les solutions. Le quinconce Uranus-Nouvelle Lune créée en attendant un stress supplémentaire, nous sommes tentés d’agir tout de suite – mais par où commencer ? Les questionnements nous assaillent. Est-ce le bon moment pour tout changer ? Qu’est ce que je garde et qu’est ce que je balaye ? A quel niveau pousser la prise de risque ? Comment gérer le chaos qui s’en suivra si je m’écoute et que j’embrasse cet appel au changement ?

Se pose alors la question de la responsabilité.

Saturne conjoint Centre Galactique nous interroge et nous donne des leçons plus que bienvenues. Cet aspect est en cours depuis mars 2017. Il a été exact autour du 7 mars et ensuite autour du 5 mai. Revisitez également cette période afin d’identifier les patterns et les répétitions, les évènements, les décisions prises puis défaites, les émotions vécues, les pensées exprimées ou refoulées. Quel rapport ces situations ont-elles avec vos problématiques actuelles ? Que vous disent-elles sur votre manière de définir vos responsabilités ? Où commence et ou s’arrête votre responsabilité ? Une fois que vous prenez une décision qui se veut responsable/une attitude qui se dit responsable, quel est l’impact sur votre vie ? Assumez-vous les limites que vous posez – ou l’absence de limites que vous acceptez ? Le jeu en vaut-il la chandelle ? Comment agissez-vous ou réagissez-vous face à l’autorité ?

Ici, il n’est pas question de tout balancer au nom d’une prétendue liberté, ni de s’oublier soi au nom d’une prétendue responsabilité. Il s’agit de replacer les limites et de les adapter afin qu’elles conviennent à qui vous êtes aujourd’hui, qu’elles soient réalistes afin de permettre un épanouissement durable. Si vous étouffez, il est temps d’ouvrir l’horizon. Si vous manquez de stabilité il est temps de devenir réaliste et de mieux gérer votre temps.

Clairement, ceci est une Nouvelle Lune de « moisson ». Nous récoltons ce que nous avons semé. Nos tergiversations et nos peurs face à l’action sont autant d’énergies qui bouillonnent à l’intérieur qui vont imploser sous l’effet du carré Mars-Pluton. Les deux traditionnels Maîtres du Scorpion sont…comment dire…en ébullition. Ils s’excitent l’un l’autre, et je pense que chacun sait ce que ça donne un scorpion qui est décidé à vous faire la peau. Tous les moyens sont bons, à la guerre comme à la guerre, pour les scrupules et les principes, revenez demain…ou après-demain ! Tout effort non productif sur la durée se transforme en colère. Cet aspect véhicule des énergies violentes de stress et de conflits, de friction, de paranoïa, de colère en réponse à de trop nombreuses frustrations. Inutile d’ignorer cette colère parce que si nous refusons de la vivre, les autres la vivrons face à nous et la projetterons sur nous. Accusations (vraies ou fausses), trahisons, conflits (verbaux avec le semi-sextile Mercure-Pluton) seront nombreux, jeux de pouvoir et stratégies ont cours – que nous en soyons les instigateurs ou les victimes. La finalité positive : les cadavres du fond du placard sont enfin de sortie. Attendez-vous à des révélations, les coups viendront des proches (collègues, amis, famille). Les émotions à vif, chacun aura sa part d’implosion/explosion, qui est nécessaire afin d’évacuer les frustrations et ainsi redevenir capable de lancer des actions de changement. L’énergie générée par cet aspect nous donnera la force d’avancer malgré la fatigue et le stress, il se pourrait même qu’il nous révèle des forces insoupçonnées qui nous ferons dépasser nos limites.

Néanmoins, vigilance. Il est déconseillé d’agir sur l’impulsion des seules émotions, une prise de distance est nécessaire afin de ne pas empirer les situations et ainsi en tirer le meilleur. Attention aux escalades de violence (physique, émotionnelle ou verbale). Se dire les choses – oui, mais dans le respect, agir – oui, mais avec discernement.

II. Pleine Lune du 3 décembre en constellation du Taureau (17°23)

Constellations (Sphère causale) : 17°23 du Taureau

Sidéral Lahiri (Sphère subtile) : 16°56 du Taureau

Tropical (Sphère physique) : 11°3 du Gémeaux

Thèmes :

Extérieur

VALORISATION  – RÉGLAGE – EXPANSION

se redonner de l’importance – réajuster sa vie – briller

Intérieur

INSÉCURITÉS – AUTO-VALIDATION – LIBÉRATION

reconnaître ses peurs – reconnaître ses besoins – les exprimer afin de libérer LA solution

Alors que les planètes continuent à converser entres elles afin de nous conduire vers l’évolution amenée avec la Nouvelle Lune, cette Pleine Lune maintient ce travail tout en lui apportant de nouveaux éléments.

Beaucoup d’entre vous connaissent sans doute l’astéroïde Chiron, le centaure mythique qui fait le lien entre Saturne – perspective traditionnelle et Uranus – innovation et génie créatif. Il existe un autre astéroïde, Pholus, également centaure mythique, qui se meut entre les orbites de Saturne et de Neptune – comme un lien entre la vision traditionnelle (Saturne) et les rêves et fantasmes en dehors de cette tradition (Neptune). Pholus est donc l’union entre le monde matériel, tangible et les vérités universelles, puis le cosmos en général. Des concepts qui normalement peinent à se rencontrer.

La Pleine Lune nous amène les énergies d’une conjonction Saturne-Pholus  d’une exactitude frappante : 0°02, qui nous met au défi d’oser assumer et réaliser nos rêves. La conjonction a lieu dans la constellation du Sagittaire, elle nous dit : Osez devenir Grands ! De plus, elle nous donne l’aval du patriarche (Saturne). Ceci est une période d’assertion personnelle vers la réalisation de nos rêves à conditions que ceux-ci soient réalistes. L’aval de Saturne ne signifie pas que « l’autorité » va nous laisser faire à notre sauce, il signifie que l’autorité, les blocages intérieurs et l’auto-censure doivent être dépassés, transcendés.

Pholus étant également en lien avec Neptune, il est bon de lire le message du Dieu des océans. Il est la star de la Pleine Lune puisqu’il fait l’apex du t-carré formé par l’opposition soli-lunaire.

Une Pleine Lune est une période d’objectivité et de vision, les nœuds se dénouent, la compréhension voit le jour. Neptune en carré à la Pleine Lune nous promets de belles idées, des espoirs et des rêves sur la comète. Il va donc falloir trier et éviter de s’envoler trop haut trop loin au risque de perdre le contact avec la réalité. Soyons honnête, le contact, nous le perdrons temporairement le temps d’identifier, visualiser et assumer nos rêves, le temps de nous connecter à notre intuition (guide intérieur). N’oublions simplement pas de redescendre afin d’étudier la faisabilité de nos projets au risque d’être désillusionné et déçu.

Cette opportunité de tournant nous est offerte avec un coup de boost à l’optimisme chargé dans le quinconce Lune-Jupiter. Le revers de cet aspect étant l’impatience et la tendance aux promesses faciles. Si vous devez conduire des projets avec des tiers, allez-y de façon structurée et ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier. Vigilance face aux beaux-parleurs qui ont des solutions toutes faites parfumées au « trop facile ». Le temps est à la construction d’un plan, d’une feuille de route et non pas à la course aux chimères.

L’opposition Mars-Uranus apporte son lot d’imprévu et nous pousse à innover. Transformons-la en énergie d’action projetée vers le futur et surtout canalisée, au risque de s’épuiser et de tourner en rond. Ceci est une pure énergie d’assertion personnelle, néanmoins, l’opposition étant un aspect de stress, attention aux accidents corporels. Accentue les risques de migraine et les tensions nerveuse. Le sport est conseillé pour évacuer. L’énergie bien utilisée nous rendra vifs, réactifs et apportera son lot d’évènements qui appelleront adaptation, rapidité et virages à 360°. Rester vigilant et concentré afin de ne pas rater le coche, cet aspect accentue les opportunités de libération de situations auparavant bloquées ainsi que de nouvelles offres/opportunités qui arrivent de façon inattendue.

Mars étant en sextile avec Saturne, cela atténue le risque de précipitation et accentue les chances de libération des situations passées (enclenchées depuis le dernier trimestre 2016). L’énergie se trouve naturellement ancrée – le ciel nous aide, à nous de nous aider en retour en faisant un bon usage de ce coup de main célèste. Notre action se précisera et le niveau de risque encouru s’amoindrira dès lors que l’on aura posé la première pierre d’un nouveau projet. Si l’on a résisté aux énergies d’impatience et de précipitation de l’opposition Mars-Uranus, des avancées concrètes nous attendent sur les prochaines semaines.

Les énergies féminines s’invitent à la fête et nous donnent des indications plus concrètes des évènements en cours ou/et à venir. Elles nous informent surtout sur la toile de fond intérieure et émotionnelle alors que nous faisons face à l’intensité de cette période de fin d’année.

Le semi-carré Lune Noire Vraie – Vesta :

L’astéroïde Vesta a été nommé en l’honneur de la Déesse représentant chez les Romains la « flamme sacrée » qui ne devait jamais s’éteindre car elle protégeait Rome. Pour la petite histoire : Des vierges étaient sélectionnées à partir de 6 ans pour mener une vie monastique jusqu’à 30 ans, consacrée à servir la flamme sous les ordres d’un homme, le « Pontifex Maxiums ». Au-delà de 30 ans elles étaient libres d’aller vivre leur vie et cette dernière ne pouvait appartenir ni au père ni au mari comme c’était le cas pour les autres femmes.

Symboliquement, la « flamme sacrée » est l’Âme – et en astrologie Vesta représente l’énergie féminine sacrifiée, gardienne dévouée, dirigée et pas toujours reconnue par l’énergie masculine (le Pontifex Maximus) qu’on peut lire comme la société patriarcale.

D’un point de vue sociétal, Vesta est tous ces êtres (hommes ou femmes) qui se sacrifient à leurs responsabilités en s’ignorant eux-mêmes.

La Lune Noire est un autre archétype féminin qui représente l’être libre marginalisé (rejeté) par la société (patriarcat – paradigme dominant). Elle n’accepte point d’être tenue en laisse, elle préfère de tout perdre plutôt que de laisser quiconque la posséder ou lui dicter sa conduite.

Ces deux archétypes prennent vie depuis les tréfonds de nos inconscients et nous mettent face à nos renoncements et sacrifices. Vesta sacrifie tout son être à son devoir – la Lune Noire sacrifie sa place dans la société. Soyons donc attentifs à l’approche de la Pleine Lune et dans l’après, aux messages que nous délivrent ces forces féminines. Elles pointent une lampe torche dans les ténèbres….et ça fait mal. Mais ça fera du bien après coup.

La facture longtemps payée nous apparaîtra soudain lourde et la révolte grondera. Les émotions s’élèveront et deviendront volatiles – c’est par ailleurs déjà le cas – elles ont une couleur feu/eau. Nos sensibilités s’exacerbent et nos corps malmenés par les énergies de la nouvelle lune participent à évacuer nos frustrations dans des douleurs essentiellement psychosomatiques.

Ces deux-là (Vesta et la Lune Noire) nous parlent d’esclavage et de service désintéressé – non reconnu par les récipiendaires dudit service (Vesta) – et nous parlent de la colère – voire la rage, d’être à ce point profané, ignoré et traité en objet/outil (Lune Noire), cette colère pousse au refus. Pendant que ce refus « Plus jamais ça ! » prend forme, nous réalisons que nous n’avons plus peur et que nos peurs furent jusqu’à présent ce qui a servi de fondation à l’édifice de ceux qui croient nous tenir en leur pouvoir (que ce soit en situations personnelles, professionnelles, amicales ou familiales).  Ainsi, en prenant conscience, en dépassant nos peurs, nous nous en libérons.

Pour ceux qui s’y connaissent en énergies, la Lune Noire et Vesta sont toutes deux des symboles kundaliniques forts. Notre intuition est au beau fixe (accès à des vérités métaphysiques – visions des fils du futur dans l’akasha), quoique nous craignons de lui faire confiance au vu de notre état (collectif) incertain et malmené.

Et pourtant…

Les forces féminines insistent pour que nous ayons confiance.

La Lune Noire vraie fait un carré avec Chiron. La Lune Noire est pleinement consciente, lucide et indépendante car elle ne dépend d’aucune loi humaine. Sa liberté est absolue. Sa froide lucidité la rend visionnaire. Elle s’associe à Chiron, un autre visionnaire rejeté pour sa différence. Chiron est le lien entre le passé et le présent. Raison pour laquelle il active la douleur, il est nécessaire d’affronter ce qui fait mal, de le comprendre afin d’aller vers l’avant.

Des craintes et souffrances anciennes et récentes revoient le jour, nous entraînant dans un cercle de pensées négatives car nous identifions des répétitions de situations douloureuses qui ont cours depuis des années et nous hantent régulièrement sans pour autant que nous sachions y trouver une solution. Pour certains, la dépression n’est pas loin, ainsi qu’un découragement rarement ressenti. Néanmoins la Lune Noire apportera rapidement une froide lucidité sur la situation – soit par le biais d’un conseil, d’une activité nouvelle, d’une discussion…et miraculeusement, en quelque jours nous comprendrons des vérités majeures sur nous-mêmes qui nous avaient échappées jusque là. Nous comprendrons que ça n’était peut être pas de notre faute en réalité, que nous étions simplement pris dans une boucle de répétition, un pattern inconscient hérité du passé, qui désormais peut commencer à se défaire.

Je vous souhaite à tous de passer au travers de ce carré douloureux la confiance chevillée au corps car la lumière au bout du tunnel est certaine – elle avance vers vous. Cette lumière c’est la Lune Noire qui dans son aspect sublimée représente le Désir Absolu de l’Âme. Son concept est abstrait, incompréhensible et inconcevable pour notre mental limité – ainsi, la Lune Noire nous arrache à nos illusions, certes avec violence – une violence justifiée car elle nous dépouille de ce que nous ne sommes plus, nous laissant dans une claire nudité.

Dans les jours prochains, nous serons nombreux à voir avec clarté le chemin à suivre sur l’année à venir. Une clarté d’esprit rare. Certains y sont déjà par ailleurs (ceux qui ne luttent pas contre eux-mêmes).

Et ensuite viendra la Moisson. Avec le sesquicarré Lune Noire Moyenne – Cérès.

Cérès est une planète naine, qui a été promue quand Pluton a été démis. Il y a une histoire mythique entre ceux deux-là, de plus de deux mille ans, ce fut drôle de voir les astronomes la rejouer (inconsciemment) en notre temps ! Qui a dit que les mythes étaient des histoires de bonne femme déjà ? (sourire). Pour ceux que ça intéresse, Pluton – dieu de la Mort tomba amoureux de Perséphone la fille de Cérès puis décida de l’enlever contre son gré et l’emporter avec lui aux enfers afin qu’elle soit son épouse. Dans sa souffrance de mère, Cérès finira par obtenir que Perséphone passe six mois de l’année avec elle et les autres six mois avec son mari aux enfers.

Cérès est la déesse qui apprit aux hommes comment cultiver la terre et en récolter les fruits. Elle est la Moisson, elle est la Corne d’Abondance. Mais elle perdit sa fille au profit de son antithèse – là où elle apporte et maintient la vie, Pluton apporte mort, changements et renaissances.

Cérès porte donc des énergies de perte de ce qui lui est cher (son enfant emporté par le symbole archétypal de la mort) – de deuil, compromis et patience – qui ensuite donnera une nouvelle moisson / ou rétribution symbolisant la victoire sur la mort. Pour nous cela signifie : peu importe les difficultés et les situations de fin et de perte que nous vivons actuellement, nous en retirerons la force de vaincre.

L’association de la Lune Noire et de Cérès par un sesquicarré nous apporte une rétribution. La Lune Noire nous dit qu’elle passe par une perte, ou une prise de risque majeure – comme un test, une initiation où il est question de vaincre ses démons. Les démons liés à la Lune Noire sont ceux de la perte du statut social – d’être pointé du doigt, d’être rejeté. Cérès nous dit que, si ceci nous arrive, patience et compromis. Néanmoins le compromis n’est pas une excuse pour trahir ses propres valeurs, la Lune Noire ne le permettra pas. Une vérité absolue (envers nous-mêmes) est exigée. Si nous passons l’initiation, nous récolterons ce que nous avons semé par notre sacrifice et notre patience dans l’adversité. Nous moissonnerons une rétribution bien méritée.

 

Vos réactions et vos expériences en cette période sont les bienvenues ! Lachez-vous dans la zone commentaires – elle est là pour ça ! Vous n’êtes pas obligé de signer par votre nom, personne ne saura que vous lisez des histoires d’une diseuse de (plus ou moins) bonne aventure ! 😉

Belle Pleine Lune à tous.

Acyira

Publié dans zodiaque 13 signes | Tagué , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

La Renaissance de l’Energie Masculine : Ambition, Travail et Spiritualité – Je change Ma Vie pour changer le Monde

Le-tao-et-le-principe-du-YinYang

Ce n’est pas le monde qui ne va pas.
C’est l’Humain qui va mal.

Le monde nous reflète tout au plus ce que nous sommes.
Il reflète les démons collectifs qui nous rongent de l’intérieur.

Je me sens impuissante.
Pas vous ?

Et puis une fulgurance.
Pourtant je suis déjà passée par là.
Mais je n’avais pas vu. Pas assez.
Ou fallait-il que j’y repasse pour apprendre et comprendre…(?)

Et puis une fulgurance.
Et je me sens puissante.

Ce n’est pas le travail qui ne va pas.
C’est le top manager qui est malade.

Malade des conditionnements qu’il a reçu et dont il est prisonnier.
Il est aussi prisonnier que vous et moi.
Contrairement à vous qui lisez ceci, et êtes conscient de votre situation, lui n’est pas conscient de la sienne.
Il est embarqué dans un train à très grande vitesse.
Dans ce train le paysage défile à toute vitesse.
Il ne peut le voir, il ne peut remarquer les changements de saisons.
Mais vous, vous pouvez.
Nous, nous pouvons.

Néanmoins, tout comme lui, nous nous contentons de voir et de fermer les yeux. D’entendre et de boucher nos oreilles.
De constater, et conclure que nous n’avons aucune marge de manoeuvre.
Après tout nous ne sommes que des subalternes.

Un subalterne, ça courbe l’échine, ça tait ses idées innovantes et ça suit le fou inconscient car c’est lui qui prend les décisions stratégiques.
Et puis, un subalterne ça fait tout ce qui est en son pouvoir pour protéger ses tout petits intérêts.
(Déjà qu’ils sont petits…)
Quitte à fermer les yeux sur des situations impossibles.
Un subalterne, c’est endurant et ça vit dans l’abnégation.
Ainsi, tous les subalternes du monde, étouffons notre créativité.
Le travail étant le lieu où nous passons le plus clair de notre temps, y étouffer nos créativités signifie mourir aussi dans nos vies personnelles…à terme.

Et c’est ainsi que la réalité du monde du travail devient rebutante.
Le travail étant l’interaction avec la société, la société devient rebutante.
C’est donc ainsi que nous, les humains, pour la plus grande partie, subalternes, REFUSONS d’exploiter nos talents innés.

Ensuite nous osons espérer un monde meilleur.
Et nous parlons de créer et de co-créer sa réalité, et à terme, la réalité globale.

N’est-ce pas une sacrée contradiction ?

Ce monde meilleur, le voulons-nous réellement ?
Que faisons-nous au quotidien pour ça ?

Nous meditons ? Certes.
Nous sommes bons envers notre prochain ? Certes.
Nous quittons les boulots limitants et rebutants que la société nous propose pour nous lancer dans le bien-être et la spiritualité ? Certes.
Mais maintenant le secteur est bouché.
(Pire, il devient aussi rebutant que les autres.)
En fait…nous quittons le navire alors qu’il coule ?
Alors que s’il coule, il coule nos amis, nos familles et nos frères de par le monde ?
Je nous interroge…

Il fut un temps où c’était au plus conscient de s’écraser.
Il est un temps où c’est au plus conscient de s’imposer.
Car lui plus que personne, sait prendre en compte tous les intérêts sans être étouffé par son égoïsme.

La Conscience de l’Unité c’est aussi cela.
OSER changer les choses.

Se changer soi pour changer le monde.

Non pas en le voulant, ni en l’imposant au sens premier du terme, mais en Étant qui l’On Est glorieusement afin de soutenir la vie là où elle se trouve, là où nous nous trouvons.

En se donnant le droit d’être créatif et d’aller puiser avec une Absolue Confiance dans les talents dont la Nature, notre Mère Divine nous a dotés.

La douceur d’un Humain unifié n’empêche en rien l’ambition, si cette dernière est au service du plus grand nombre.

Ces dernières années, nous avons assisté à une Renaissance progressive de l’Energie Feminine.
Actuellement nous assistons à l’Agonie de l’ancienne énergie masculine.

C’est la Nature de la Mère que de donner naissance.
C’est par la Nature et par nous, ses enfants, que la Mère Divine manifeste la vie.
Elle est prête à Se redonner naissance à travers le Masculin Collectif.
Ça ne se fera pas seul.
Ça se fera PAR NOUS et AVEC NOUS.

Tout comme l’agonie du Masculin collectif se fait par nous et avec nous.
Il n’y a qu’à observer la réalité du monde qui nous entoure et allumer sa télévision cinq minutes pour constater cette agonie bruyante et douloureuse.
Il n’y a qu’à observer nos vies personnelles et celles de nos proches pour constater l’accélération des changements, souvent de plus en plus violents et néanmoins transformateurs, qui prennent place sous la forme de coups du destin impromptus.

C’est à nous de faire en sorte que ces transitions difficiles accouchent du meilleur des résultats.
A nous de prendre les risques pour nous aventurer dans un nouveau monde, créer un nouveau monde, transformer le monde en commençant par faire face et transmuter ce qui nous fait le plus peur dans nos vies personnelles. Non pas tout à l’heure, ni demain, mais maintenant. Dès à présent.

C’est à nous de réveiller les forces du Courage, de l’Action Juste, de la Confiance en soi, en la vie et de la Vérité partout où nous sommes. A nous de maintenir la flamme de ce courage, dans chaque instant, que l’on soit seul avec soi-même ou face au regard de l’autre.
Ainsi, nous aiderons la Mère dans sa tâche épurative et créatrice, et nous nous transformerons avec Elle, afin de mieux ancrer la Véritable Energie du Père sur notre belle planète, notre seul foyer qu’est la Terre.

Avec vous sur le chemin,
Acyira.

Vous pouvez partager ou reproduire ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer ce blog par un lien, ainsi que l’auteur.

Publié dans Spiritualités | Laisser un commentaire

La Place du Guerrier

f5bf28a3a1de6ece184a45371670ee31

En spiritualité, la bien-pensance n’est jamais loin.

On débute le chemin pour se trouver Soi.
Et en chemin on trouve l’autre.

Par magnanimité et par désir de partage, on se sent le devoir de communiquer sur ce que l’on a appris sur soi. Après tout, moi c’est aussi l’autre.

De cette belle intention finit par découler le jugement, celui-là même que l’on a voulu vaincre en soi. En traître, il se tourne imperceptiblement vers l’extérieur pendant que l’on tente de justifier le monde selon les préceptes nouvellement acquis par cette parole divine, cette philosophie, cette pratique spirituelle qui vient tout juste d’illuminer notre conscience et nos mondes intérieurs.

On décide alors comment la réalité devrait être. Si elle ne l’est pas on tente de la modifier.
Parmi les paramètres à modifier, la négativité et le manque voire l’absence d’amour dans notre environnement.
On se met ensuite en devoir d’être un exemple d’amour, d’abord pour soi, puis pour l’autre, ensuite pour les autres, ce qui revient à le devenir par et grâce à l’autre, pour soi.
Ainsi on se transforme pour le meilleur, ainsi notre environnement se transforme également, pour le meilleur….pour le moment.

Ensuite intervient le rejet. Du monde phénoménal imparfait encore allègrement habité par la plupart de son entourage.
Peu à peu naît le sentiment d’être en bien meilleure posture qu’auparavant, et ensuite d’être dans une bien meilleure place que l’autre.
De l’unité acquise durant les premières initiations, on rebascule subtilement dans la séparation.

Nous, les éveillés par opposition à eux, les non-éveillés.

On avait un ego, on tue l’ego, on met un ego en gestation et on redonne naissance à l’ego.

Pourquoi la place du guerrier ?
Car dans le chemin de l’amour inconditionnel, on nie la guerre. On nie l’opposition et la séparation afin d’approcher le concept de l’unité.

Pourtant c’est bien d’une guerre qu’il s’agit.
Sensée conduire à la mise à mort de l’ego.
Les mots « négatifs » plaisent moins aux chercheurs d’unité. Et pourtant…

Faisons place au guerrier, car c’est l’esprit qui se débat, se dépouillant et se rhabillant malgré lui. En recherche de l’arme finale, qu’est l’absolue nudité.

Toute identité est égotique.
Que cette identité soit celle de la mère de famille, de l’artiste, du balayeur de rue, du gourou, du chef d’entreprise, du médium, du contrôleur des impôts. Qu’elle soit familiale, professionnelle ou spirituelle. Elle reste une identité.

Se défaire de l’ego c’est se défaire de toute définition afin de s’apercevoir un instant, être aveuglé par Sa Grandeur et courir se redéfinir par peur du vide.
La défection de l’ego créé l’ego.
Tout comme l’Hydre de Lerne, il lui pousse trois têtes là où il n’y en avait qu’une.

On se trouve alors à avoir goûté à l’Eden, à l’Amour Inconditionnel, à l’innocence du cœur – pour ensuite (re)vivre la chute, en goûtant au fruit défendu de l’Arbre de la Connaissance.

La Connaissance met la Conscience en expansion, le doute s’installe et l’on se doit de chuter (à nouveau) afin d’apprendre la leçon.

Il ment et se ment à lui-même, celui qui affirme qu’une bonne lecture suffit, que la bonne volonté, la bonté et les bonnes actions suffisent.
Il ment et se ment à lui-même celui qui croit qu’une simple suppression un état d’être (le plus souvent un refoulement), mène à la libération de l’Esprit.
L’Esprit englobe, il ne supprime pas.
Il englobe le bien et le mal, il élargit, il ne rapetisse pas.

Cette réflexion est pour ces frères et sœurs qui, comme l’auteur, votre serviteur, ont connu l’extase et la béatitude afin de mieux se revoir chuter dans leurs inframondes, attirés par le feu irrésistible de la Connaissance.
Non pas une seule fois, mais maintes et maintes fois.

Alors que vous croyez être au plus bas, dans votre pire régression, alors qu’il pousse mille têtes à vos Hydres intérieurs, alors que vous traversez les vallées désertiques de la mort spirituelle que d’aucuns nomment la Nuit Noire de l’Âme, alors que vous pensez être perdus à jamais, rongés de culpabilité et d’incertitudes, sachez que vous tenez dans vos mains le Feu de l’Olympe, celui qui transforme le simple mortel en Être Immortel.

Par la mort de votre identité personnelle et spirituelle, par les privations, les injustices et les ascèses imposés par la vie, vous vous déshabillez lentement de vos derniers habits.
Jusqu’au au jour du Dernier Habit.

Il n’est pas dit que vous ne vous rhabillerez pas afin de mieux vous dénuder par la suite, mais désormais vous saurez – désormais nous saurons, le tribut que nous aurons à payer à nous-même, à chaque fois que, tel Adam et Ève, nous craindrons de nous tenir dans notre glorieuse et divine nudité.

Ainsi la souffrance n’étant plus une surprise, elle ne sera plus à craindre.
Ainsi la joie n’étant plus une attente, elle ne sera plus désirée.
Ainsi la paix n’étant plus un but, nous ne craindrons plus la guerre.
Ainsi l’Habit n’étant plus une torture, nous ne craindrons plus la Vie.

De cette guerre, naîtra la Victoire de l’Esprit.

Acyira.

Vous pouvez partager ou reproduire ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer ce blog par un lien, ainsi que l’auteur.

Publié dans Spiritualités, zodiaque 13 signes | Laisser un commentaire

La Pleine Lune du 28/09/2015 est une Super Lune de Sang et Une Eclipse Lunaire

super lune de sang

La Super Lune de Sang de ce 28 septembre 2015 est à la fois une Pleine Lune et Une Eclipse lunaire la dernière d’une tetrad d’éclipses lunaires débutée en avril 2014. Tetrad : 4 éclipses consécutives – dates de la tetrad actuelle qui prend fin aujourd’hui : 15 avril 2014, 8 octobre 2014, 4 avril 2015, 28 septembre 2015.

L’Eclipse a une déclinaison proche de 0° – à 1°41 environ, elle est très proche de l’Equateur. Ceci apporte une puissance supplémentaire à cette Super Lune, car cette éclipse sur l’équateur terrestre nous parle de formatage. Comme si des données s’estompaient totalement pour être remplacées par des nouvelles, entièrement différentes de ce dont nous avons l’habitude. Cette période lunaire est donc une période de « reset » énergétique majeur, pas que pour l’individu mais aussi pour le collectif ainsi que la Planète Entière.

Il est très exactement 4h47 du matin le moment de la Totalité de l’Eclipse Lunaire et je débute la rédaction de cet article. La Pleine Lune est exacte dans quelques minutes à 4h50. J’ai voulu rester debout pour profiter des énergies de ce moment astronomique et énergétique majeur. A mon plus grand malheur, il est difficile de voir la Lune de Sang depuis le sud est de la France, à cause du temps nuageux de cette nuit.

Cette super lune se situe en constellation des Poissons, en conjonction au Nœud Sud Lunaire. L’éclipse est donc une éclipse de Nœud Sud, une éclipse d’intégration qui devrait se vivre physiquement très fort. Le Nœud Sud de la Lune renvoie à l’aspect matériel, au corps – cela est accentué par l’axe Poissons/Vierge.

Le Nœud Nord Lunaire est donc en Vierge et cette dernière nous appelle à nous concentrer sur l’organisation et le détail de l’aspect matériel de nos vies, de faire preuve de responsabilité, de travail et d’efficacité ; d’analyser et mettre en évidence nos défauts et les dures réalités de nos vies.

Alors que son opposé énergétique, les Poissons nous aide à lâcher prise du monde matériel, à embrasser l’inconnu et nous laisser porter par le courant, les hasards et les mystères de la vie, nous ouvrant aux mondes du rêve que nous sommes tentés d’utiliser comme échappatoire à notre dure réalité.

L’Eclipse sur cet axe met en exergue ces deux tendances en nous, et nous avons même commencé à les sentir s’opposer en nous depuis déjà quelques jours, allant jusqu’à fragiliser nos corps physiques et perturber notre sommeil.

L’activité de notre mental s’accélère, et pour le soulager, notre subconscient passe par notre corps pour libérer les énergies qu’il a besoin de dégager. Si ces derniers jours nous sommes victimes de pensées galopantes suivies par des coups de spleen, voire des bobos énergétiques et physiques pour les plus sensibles, accrochons-nous et laissons passer.

La Pleine Lune est une période de réalisation, l’équinoxe d’automne (de ce 23 septembre) est une période de moisson. Il nous est donc conseillé d’utiliser les énergies Poissons / Vierge comme suit :

Il nous faut accepter de laisser partir ce qui doit l’être, lâcher prise de vieux rêves qui ont été soit réalisés, soit confrontés à la réalité, expérimentés et qui n’ont plus rien à nous apporter. Le lâcher prise ici n’équivaut pas à une échappatoire dans ses rêves. Il est nécessaire de le pratiquer consciemment afin de mettre à profit cette dernière éclipse d’une tétrade d’éclipses en cours depuis le printemps 2014.

Il nous faut saisir les impulsions nouvelles qu’apporte le départ de l’ancien, ces impulsions nous viennent uniquement si nous sommes dans une attitude d’acceptation. Elles seront les nouvelles graines que nous planterons dans les semaines à venir.

Il nous faut donc slalomer entre lâcher prise et contact avec la réalité, en restant conscient, lucide et méticuleux dans l’analyse et la compréhension des idées nouvelles qui viennent à nous. Il nous faut adapter nos intuitions afin de les connecter ensuite à la réalité matérielle pour que le message soit complet et puisse être utilisable.

Neptune le Maitre des Poissons est opposé à Mars – ce qui rend l’action confuse dans un premier temps. Si beaucoup d’entre vous on la sensation d’être perdus ces derniers temps, levez le doigt ! Eh bien vous n’êtes pas le seul.

Les périodes précédant et suivant les éclipses ont tendance à apporter confusion et tension. Cette dernière en apporte d’autant plus que la Lune se trouve sur le point le plus proche de la Terre sur son orbite elliptique. Elle se trouve également dans l’ombre de la Terre. De fait « super Lune » et « lune de sang » coïncident, apportant une énergie forte et potentiellement destructrice. L’aspect destructeur de la Super Lune de Sang est psychiquement lié aux ombres que nous portons en nous, elle nous exorcise en quelque sorte. Elle n’est pas tendre avec nous, elle nous pousse dans nos retranchements où nous attends notre ombre. Si nous osons la regarder en face, elle nous poignardera, et le cri de douleur sera également un cri de libération.

Beaucoup d’entre nous font actuellement face à des aspects de leur vie qui leur font peur. Ou encore ont l’impression de ne plus savoir à quel saint se vouer, impression d’avoir épuisé les possibilités. Ceux-là seront touchés de plein fouet par l’énergie de cette Super Lune et peuvent s’attendre à clôturer un pan de leur vie pour en voir un nouveau se proposer à eux bientôt. Mais avant cela….la moisson. On récolte ce qu’on a semé consciemment ou non, on s’en libère et ensuite on avance vers autre chose.

Mars est également carré à Saturne, alors l’action semble limitée par des circonstances extérieures. Périodes de frustrations, qui sont présentes pour nous obliger à réfléchir et planifier les projets à venir et les virages que nous nous apprêtons à pendre.

Néanmoins, Saturne fait de bons aspects à la Lune et au Soleil, un trigone et un sextile, ceci nous apprends que la limitation sur nos possibilités d’action (Mars) est pour notre bien, et que si nous savons rester solide et réalistes malgré les énergies perturbantes, et que nous planifions des actions réalistes, ces dernières seront soutenues et auront toutes leurs chances d’aboutir.

La période actuelle et à suivre va ressembler à ces moments où…une main invisible semble nous diriger vers un couloir qui nous semble étroit, ressemble à un piège qui nous accable de responsabilités et nous coupe de notre liberté et de nos rêves…pour finalement déboucher vers une lumière que nous n’attendions plus.

Restons optimiste car, Mars s’approche d’une conjonction à Jupiter d’ici mi-octobre et ce dernier devrait nous proposer une croissance en optimisme au fur et à mesure que nous verrons notre horizon se dégager et nous offrir de nouvelles possibilités.

Jupiter est trigone à Pluton, aspect harmonique alors faisons en sorte d’être parfaitement honnête envers nous-mêmes dans l’analyse que nous faisons de nos vies actuellement. L’horizon nous promet d’être meilleur si nous acceptons les transformations profondes et radicales qui nous sont proposées.

La Super Lune et l’Eclipse en constellation des Poissons nous disent d’accepter de nous laisser dépouiller, ce qui part est ce dont nous n’avons plus besoin.

Laissons-nous guider, renouvelons notre connexion aux flux universels qui sont en plein réajustement.

Belle Super Lune de Sang à tous.

 

Acyira.

Publié dans Lunaisons | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Nouvelle Lune Sidérale du 13/09/2015 en Constellation du Lion

New Moon in Leo 13 sept 2015

Ce Nouveau Mois Lunaire apporte un vent de changement et de nouveaux départs, une éclipse solaire, ainsi que la fin d’un cycle d’éclipses lunaires. Une période de synchronisation avec les courants universels qui supportent notre Evolution de Conscience. Ce 13 Septembre 2015, la Nouvelle Lune se passe un jour d’éclipse partielle du Soleil et se trouve vers la fin de la constellation du Lion, juste en dessous de la queue que les étoiles du Lion forment dans le ciel.

L’agenda astronomique et astrologique du mois est le suivant :

  • Eclipse partielle du Soleil, ce 13 Septembre 2015
  • Equinoxe, le 23 Septembre 2015
  • Eclipse Totale de la Lune, le 28 Septembre 2015

Autant dire que ce mois est particulièrement chargé. Cette pléthore événements astronomiques, en plus de la dernière tempête solaire en date, font de ces dernières semaine et à venir, une période intense pour nous tous.

Le secteur du ciel où se trouve la Nouvelle Lune, proche des étoile Denebola et Shishimai de la constellation du Lion, est un secteur du ciel est très « venteux », un type énergétique « feu » qui stimule en nous une expression créative et démonstrative. Les événements extérieurs le sont tout autant, alors nous assistons à une force des éléments qui nous semblent plus actifs que d’habitude autant en externe qu’en interne.

Que cette énergie nous semble agir de l’intérieur ou de l’extérieur, nous seront secoués au passage, et cela va se voir et se sentir. Nous aurons besoin d’une grosse dose de discernement et de détachement, laquelle nous sera heureusement apportée par l’opposition de la Nouvelle Lune avec Chiron en constellation du Verseau, qui élève notre pensée, nous déconnecte assez de nos tsunami émotionnels afin de nous aligner en conscience avec ces vents cosmiques de changements et ainsi ne point « subir » cette énergie comme venant de l’extérieur, ce qui la rend plus « gérable » et moins destructrice.

La Nouvelle Lune est une période de commencement, et elle se trouve en constellation du Lion comme le mois dernier. Cette Nouvelle Lune en Lion est opposée à Chiron en constellation du Verseau, elle continue le travail initié durant les dernières phases lunaires qui étaient tour à tour en Lion et en Verseau, mettant l’accent sur la confiance et la créativité versus l’originalité, le détachement et les nouveaux projets. Nous continuons dans cette recherche d’équilibre entre l’émotion et la raison et Chiron le Sage Guérisseur apporte ses leçons d’humilité en nous déconnectant de nos égos pour observer les situations que nous vivons actuellement avec distance, en les jugeant depuis l’intérieur et non pas l’extérieur. La Lune en Lion met l’accent sur nos émotions, et les extériorise. Elles prennent plus de place, alors attendons nous à des difficultés émotionnelles qui se répercutent sur nos relations avec autrui. Nous avons tendance à projeter nos émotions sur l’autre en attendant de lui qu’il nous guérisse. Mais Chiron nous dit que la guérison est dans la responsabilité de soi, l’autonomisation et l’écoute de notre sagesse intérieure. Afin de nous apprendre cela, il nous déconnecte de notre petit nombril et nous envoie chercher la voix de la sagesse au tréfonds de nous-même, parfois dans la manifestation d’une situation douloureuse qui nous met face à nos incapacités.

Nous ne parvenons pas à résoudre nos soucis du mois en nous réfugiant dans une attitude émotionnelle infantile, autocentrée et égotique, qui est l’octave basse du Lion. Chiron est la clé vers d’autres horizons, au-delà de Saturne, donc au-delà du connu et du visible, au-delà de la matière. Il nous demande de contacter l’émotion amoureuse présente dans l’énergie du Lion, et la transformer en Amour inconditionnel qui seul transcende la matière et nous permet d’envisager des possibilités au-delà des murs qui semblent obscurcir notre horizon.

Ce mois-ci, des clés nous sont données afin que nous ouvrions une porte dans le mur de notre prison intérieure. Attendons-nous à un début de mois lunaire difficile d’un point de vue émotionnel, relationnel et du point de vue du rayonnement personnel et de la confiance en soi. Au fil de la quinzaine, nous surmontons notre malaise, nous nous élevons au dessus, nous relativisons et transmutons nos émotions, ce qui permet alors de trouver des solutions ingénieuses à nos difficultés. Au-delà de la souffrance et de l’inadéquation, au-delà de ce qui semble nous limiter de tous cotés, Chiron nous donne le remède, nous offre un trousseau de clés et des portes s’ouvrent. De l’intérieur et non pas de l’extérieur.

Ce mois est spécial car il comprend 2 eclipses ainsi que l’Equinoxe, et ce dernier est un événement qui stimule et initié le changement dans notre cycle solaire annuel.

L’Astéroide Junon est en conjonction avec le Nœud Nord Lunaire ainsi que le Pole Nord Galactique, les énergies de la Nouvelles Lune vont donc toucher de près tout type de relation et de partenariat ainsi que tout ce qui touche au domicile, à la maison à la famille et donc au ressources familiales ou encore aux ressources partagées dans un partenariat. Tous ces secteurs sont susceptibles d’être touché par le changement et la nécessité de nouveaux départs.

La Lune Noire actuellement en constellation de la Vierge est également de la partie et son hyperconscience froide nous met face à nos démons, surtout ceux de la sphère mentale. La Lune en Lion peut nous induire en erreur en nous faisant projeter nos problèmes actuels dans nos relations, dans l’espoir d’une aide extérieure mais cela ne nous serait pas bénéfique. Nous allons devoir affronter nos peurs, nos fautes, nos manquements, tout ce que nous avons « mal fait » ou croyons avoir mal réalisé durant tout le cycle des précédentes 3 éclipses lunaires, dont la 4ème et dernière de la phase prend place le 28 septembre.

Ceci nous renvoie à une réflexion sur une année voire plus, observons les événements de nos vies depuis l’éclipse lunaire de septembre 2014 et sachons que nous arrivons au bout de ce qui a été initié à ce moment-là. Nous en faisons le bilan, afin de laisser derrière ce qui doit l’être, nous préparer pour le nouveau en nous re-sycnhronisant avec les courants universels qui vont supporter notre évolution à l’avenir.

Durant ce mois Lunaire Mercure est dans sa phase rétrograde à partir de la Lune Croissante et nous aide dans ce travail de remise en question, de réflexion et de rencontre avec notre ombre qu’est la Lune Noire. L’énergie de la vierge nous pousse à l’autocritique, vigilance afin que cette dernière ne devienne pas obsession et négativisme – faisons en sorte qu’elle serve une prise de conscience et une réorganisation personnelle.

Mercure en constellation de la Vierge nous pousse à l’autoanalyse, il nous est difficile de partager nos réflexions, il nous est difficile de nous exprimer parfois. Il semble que ce qui est personnel doive le rester et que le silence et la réflexion soient nos meilleurs amis.

Néanmoins, une réorganisation administrative de nos affaires, entreprises, cellule familiale serait la bienvenue et nous serons en bonne forme pour réaliser cela. La réorganisation nous appelle également dans le domaine de la santé.

Les énergies de changements et de nouveaux départs et projets sont là pour nous soutenir dans la mise en place d’une nouvelle manière d’être, de vivre et de fonctionner. Attendons-nous à une remise en question difficile mais sachons relever la tête et utiliser la charge créative qui nous est fournie avec le package. Ce mois Lunaire est celui de la Lucidité et d’un pas vers une Conscience Nouvelle, soutenue par les éclipses que nous vivons en ce moment qui sont des portes vers de nouveaux états de conscience de soi.

Comme je le disais plus haut, Chiron nous offre les clés d’un nouveau monde, au bout de ce voyage initiatique à l’intérieur de nous-mêmes.

Belle Nouvelle Lune à tous.

Acyira

Publié dans Lunaisons | Tagué , , | 1 commentaire

Pleine Lune sidérale du 29/08/2015 en constellation du Verseau

verseau_by_annelsmile-d88vqz3

La Pleine Lune sidérale de ce samedi 29 Aout 2015 est en constellation du Verseau, elle est une « Super Lune » qui est plus proche de la Terre et aura donc un impact plus fort. Elle arrive comme énergie de l’accomplissement de la Nouvelle Lune en constellation du Lion du 14 Août 2015 qui nous interrogeait sur la confiance et l’humilité. L’Energie du Verseau constellaire vient appuyer nos actions, sur le reste du mois, nous apportant le détachement nécessaire ainsi qu’une prise de hauteur qui permet à notre créativité de se renouveler, de s’enrichir de nouvelles possibilités et de nouvelles idées.

Les actions en groupe sont favorisées, d’ailleurs ceci n’est pas une période d’isolement mais plutôt d’action commune.

Là où nous nous sentions pris au piège en début de mois, des aides inattendues viennent nous donner du renfort, il est bon de se préparer à l’imprévu.

Uranus Maitre de la Pleine Lune en Verseau est en semi carré avec cette dernière et accentue l’imprévu, le trigone à Mars nous parle d’actions de dernière minute, de revirements de situations, d’actions inspirées mais non préparées.

La conjonction de Neptune à la Pleine Lune nous aide à accompagner le flux et à infuser les énergies de telle sorte que nos actions nous semblent couler de source. L’opposition de Jupiter nous pousse à la prudence car des excès sont à craindre.

Des décisions brusques de déplacements ou de voyages d’agrément pour échapper à nos responsabilités le temps d’une escapade en amoureux ou entre amis n’est pas à exclure.

Outre ces aspects pratiques, la Pleine Lune nous offre un terrain inattendu pour réaliser, manifester des idées en lesquelles nous croyons.

La question de cette Pleine Lune est la suivante « Jusqu’où sommes-nous prêts à croire en nous, et si nous y croyons, jusqu’où sommes-nous capables de fédérer afin de réaliser ce en quoi nous croyons ».

Saturne forme un T-Carré au couple Lune/Neptune et au couple Soleil/Jupiter. L’orbe du carré est un peu trop large pour beaucoup, mais je vois ce carré agir et il est bon de le prendre en compte au vu des carrés récents de Saturne à Jupiter et des carrés à venir de Saturne à Neptune. Ce T-Carré offre donc des possibilités de réalisation, et nous permet de ne pas nous perdre dans les illusions de faisabilité que Neptune jette sur cette Super Pleine Lune et que Jupiter accentue dans un opposition qui laisse la porte ouverte aux excès.

Croyons en nous, mais restons réalistes et pragmatiques. Suivons ce projet qui semble prometteur et fédérateur mais allons-y avec discernement, ne cédons pas à la tentation d’une action aveugle, trop rapide et uniquement basée sur des promesses car ces dernières peuvent s’évanouir à tout moment. Vérifions la faisabilité avant d’entreprendre.

Néanmoins, l’espoir déferle dans nos vies après une période de disette et d’idées parfois bien noires, alors sachons en profiter en nous détachant de nos nombrils pour voir de haut et voir loin.

Les idées fulgurantes et contacts médiumniques sont favorisés, notre intuition nous souffle des inspirations et nous guide, il est bon d’être attentifs dans l’exercice de traduction de ces intuitions dans la réalité et faire le tri entre illusions et véritables inspirations. Si nous savons démêler nos fantasmagories de la petite voix intérieure qui est notre Guidance – entreprise délicate dans laquelle nous sommes aidés par les énergies de discernement et de détachement du Verseau,  ce mois lunaire nous apporte des satisfactions subtiles et concrètes.

Cette Pleine Lune nous place quelque part entre fusion avec le tout et affirmation de notre individualité, notre originalité. Elle nous permet d’aller puiser à notre source cette confiance solaire dont je vous parle dans l’article de la Nouvelle Lune en Lion. Les deux semaines à suivre seront donc marqués par des événements qui nous révéleront à un Soi plus affirmé, plus libre.

De plus la Lune Noire Moyenne en constellation de la Vierge est de la partie, conjointe au Nœud Nord lunaire et à Mercure,  ceci accentue la recherche d’objectivité nécessaire sur ce mois lunaire. Nous aurons de l’information à trier ceci vient contrebalancer les aspects de fusion, d’illusion et d’excès présents dans la Pleine Lune.

Ces aspects à la Lune Noire nous disent également qu’il va peut être falloir renoncer à certaines choses afin de réaliser une certaine liberté intérieure, qui mène à la connaissance de soi et l’illumination de la personnalité qui est le but premier de ce mois Lunaire.

Une Super Pleine Lune, entre espoir nouveau, illusions à dépasser, réalité à accepter et renoncements à vivre afin d’atteindre une vision objective qui nous permettra de profiter au mieux des énergies de renouvellement et de libération qu’offre cette Pleine Lune en Verseau.

Belle Pleine Lune à tous.

Acyira

Droits Image Annel Smile sur DeviantArt

Publié dans Lunaisons | Tagué , , | Laisser un commentaire

Nouvelle Lune du 14/08/2015 en constellation du Lion

lion_mighty_by_mr_xerty-d674swo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En cette Nouvelle Lune en constellation du Lion, je désire vous parler de la Confiance et de l’Humilité. Deux concepts qui semblent se contredire, mais qui font tous deux partie de l’attirail psychologique de Lion.

On entend parler du Lion comme une énergie égotique, ceci est à nuancer. Car ceux portant cette énergie (que ce soit en Tropical ou en Constellation) sont sujets à des hauts et des bas au niveau de la confiance. La confiance peut entrer en inflation ou encore passer de l’assurance la plus totale à l’autodépréciation. Cette énergie est donc duelle et recherche l’équilibre des concepts qu’elle représente.

Nous portons l’Univers en nous, ce qui signifie que nous portons la Totalité du Zodiaque en nous, en dépit de notre signe solaire et notre ascendant.

La Part de Nous qui est Lion, est cet endroit de la psyché ou nous nous battons pour équilibrer la Confiance versus l’Orgueil et l’Humilité versus l’Autodépréciation.

Cette Nouvelle Lune vient interroger cette partie de nous, nos réponses à cette interrogation donneront le tempo du Mois Lunaire qui a commencé le 14/08.

Saturne en Balance Constellaire est carré (aspect à 90°) à la Nouvelle Lune. L’aspect indique la relation entre une planète et une autre et nous montre comment les énergies planétaires en relations vont interagir l’une avec l’autre.

Saturne en carré à la Nouvelle Lune nous parle d’une période d’inhibition, voire de blocages et de frustrations, où nous devrons faire face à un ralentissement de nos projets, une crise de confiance personnelle ou professionnelle. Il ralentit le tempo pour nous dire d’affronter une dure réalité que nous avons fui dernièrement ou une nouvelle situation qui nous demande de passer outre nos peurs, nos inadéquations et d’agir avec réalisme et pragmatisme. Cette crise de confiance n’est pas là pour nous empêcher d’agir, elle est présente afin de nous aider à être plus réaliste et naviguer au travers des complications avec fermeté en apportant des solutions durables.

Saturne est actuellement dans les derniers degrés de la constellation de la Balance – alors le blocage qu’il met à l’honneur dure déjà depuis quelque temps, il se peut que ce soit une situation qui a débuté il y a un an et demi ou 2 ans – situation qui a ensuite induit des difficultés, poussant à innover, à survivre en ne sachant pas de quoi le lendemain sera fait.

Cette situation est arrivée à son sommet récemment et son énergie est prête à être transformée quand Saturne entrera dans la constellation du Scorpion le 04 Octobre.

Cette Nouvelle Lune met les énergies Saturniennes à l’honneur, alors ceux qui ont vécu des difficultés particulières sur ces deux dernières années devraient connaître une renaissance dans les deux mois à venir. La Renaissance débute sa mise en place avec les énergies de cette Nouvelle Lune, qui devrait apporter assez d’inquiétudes pour susciter des idées de solutions créatives, qui redonnent de l’espoir et du peps à ceux qui en ont récemment manqué.

Jupiter en Constellation du Lion est conjoint à l’Etoile Fixe REGULUS qui est l’Alpha Leonis ou l’Etoile la plus brillante de la Constellation du Lion. Regulus est l’Etoile de la Royauté et cette conjonction vient nous rappeler notre dignité. Pendant que nous nous battons pour survivre au quotidien et répondre aux exigences du carré de Saturne, Jupiter sur Regulus parle à la partie de Nous qui est Confiance, Royauté et Créativité afin de l’aider à entrer en expansion.

Saturne est l’Enseignant Pratique – Jupiter est l’Enseignant Spirituel – en cette Nouvelle Lune nous profitons de l’énergie de ces deux Enseignants Planétaires pour retrouver notre équilibre Confiance/Humilité.

Saturne nous prive afin de nous rendre humbles face à notre réalité, nous apprendre à l’appréhender avec pragmatisme et endurance – Jupiter pourvoit en confiance afin que les privations et les échecs apparents ne nous poussent pas à nous dévaloriser, il nous rappelle à notre Conscience Solaire et nous dit de puiser à cet endroit pour rebondir, reconstruire notre dignité. Alors seulement, le succès reviendra dans nos vies. Le succès ne sera pas forcément matériel, il est spirituel car nous réalisons les bénéfices que nous ont apportés les temps de difficultés et de privation, et nous nous sentirons enrichis et plus confiants que jamais. Il y a un carré en cours entre Saturne et Jupiter, ce qui peut également indiquer des rencontres avec des personnes sages, spirituelles, qui nous aideront par leur enseignement à voir plus clair dans notre situation actuelle et ainsi consolider les bases d’une nouvelle manière d’être en société, sachant équilibrer les besoins du Soi et ceux de la collectivité.

La leçon à comprendre ici est qu’il n’y a pas de Honte à être en difficulté, car la véritable richesse est en nous. Qu’importe les difficultés du mois Lunaire à venir, elles passeront et nous laisseront confiants, dignes, actifs, pratiques et pragmatiques.

Vénus est également de la partie, car elle est en conjonction avec la Nouvelle Lune. Elle est retrograde (mouvement inversé) depuis fin Juillet, elle reste rétrograde jusqu’au 5 septembre où elle sera stationnaire avant de reprendre une course directe à partir du 7 septembre.

Dans sa motion rétrograde Vénus pourvoira moins en richesses amoureuses, relationnelles et matérielles – ce qui nous aurait pourtant fait du bien. Le mouvement inversé Vénus nous renvoie plutôt à une prise de conscience de l’Amour de Soi, l’Amour tourné vers soi.

Certains d’entre nous ont expérimenté depuis fin juillet des retours de relations qui étaient en froid depuis quelque temps – mais ces relations sont là pour nous pousser à prendre conscience du fait qu’elles ne servent probablement plus celui ou celle que nous sommes devenus. Alors les séparations peuvent intervenir, car le sens de notre valeur personnelle étant devenu plus clair à nos yeux, nous ne voulons plus nous contenter de peu.

Les nouvelles relations contractées se vivent de manière respectueuse, basée sur une reconnaissance intérieure plutôt que sur l’aspect extérieur.

Vénus forme également un carré avec Saturne et ce dernier est en constellation de la Balance, domicile de Vénus. Ainsi, si nous expérimentons des blocages relationnels, sachons qu’ils sont présents afin de nous pousser à revoir l’importance que nous donnons à nos valeurs personnelles au sein de la relation. Sommes-nous trop exigeants ? Ne le sommes-nous pas assez ? Sommes-nous conscients de nos besoins ? Prenons-nous l’entière responsabilité de notre bien-être ou la confions-nous à d’autres en cédant ainsi notre pouvoir personnel, permettant à l’autre d’atteindre notre dignité et la bafouer ?

L’aspect relationnel à affronter peut concerner une situation qui s’est mise en place autour du 14 Juillet, a connu une apogée à une date proche du 5 août qui est aujourd’hui en train de porter ses fruits en une leçon de vie, une leçon de pragmatisme et une nouvelle appréciation de soi.

Quant à nos actions durant le Mois Lunaire, voyons ce qui se passe du côté de Mars, qui actuellement ne fait pas d’aspects majeurs à part un sesqui-carré (aspect de 135°) à Chiron le Guérisseur, qui est la partie de notre psyché qui porte nos blessures mais aussi les remèdes pour notre guérison. Le sequicarré est un aspect réputé karmique, qui nous dit que les circonstances actuelles nous poussent à puiser dans nos douleurs inconscientes emmagasinées au fil des expériences – les souffrances à affronter sont liées à l’énergie du Lion où se trouve Mars (Confiance, Créativité, Ego) et à l’énergie du Verseau où se trouve Chiron (Originalité, Différence, Groupe). Mars souhaite nous aider à guérir nos inhibitions, nos peurs d’être nous-mêmes dans la différence qui fait de nous des êtres uniques, originaux. Cet aspect nous pousse à faire la paix et assumer cette originalité car elle souhaite restaurer cette confiance qui nous manque tant  et devient l’origine de nos maux quand nous essayons d’étouffer la Lumière de notre Individualité derrière des schémas relationnels et des schémas de bien-pensence.

Le but ultime de cette Nouvelle Lune et de ce Mois Lunaire est de nous conduire à nous-mêmes, en préparation à une période de transformation et de reprise en main de notre pouvoir personnel à venir très bientôt.

Elle nous dit, « connais-toi toi-même », respecte-toi et on te respectera. Aie confiance et tu inspireras confiance. Elle nous rappelle que la Confiance vient de la Dignité. La Dignité nous vient de la fidélité à l’Etre que nous sommes à l’intérieur.

Belle Nouvelle Lune à Tous.

Acyira

Droits Images Mr Xerty Deviant Art

Publié dans Lunaisons | Tagué , | 3 commentaires

Ophiuchus le Serpentaire, le 13ème Signe Astrologique à l’origine d’une 4ème Evolution du Zodiaque

OphFlyer-Imhotep

En tant qu’Astrologue, j’ai appris cette science sur la base des 12 signes du zodiaque tropical que nous connaissons tous. Pendant des années, j’ai pratiqué l’astrologie sans interroger ce que je faisais et je ne m’intéressais pas tant que ça à l’Astrologie Sidérale telle que enseignée en Orient avec l’Astrologie Jyotish ou l’Astrologie Sidérale occidentale.

Passionnée d’astrophysique depuis l’enfance, je me suis toujours demandée pourquoi les signes du zodiaque ne correspondaient pas en taille à leurs homonymes constellaires et pourquoi les positions des planètes ne correspondaient pas en Tropical et en Sidéral. J’ai compris la précession des équinoxes, et j’ai considéré qu’après tout, l’Astrologie Tropicale n’est peut-être pas scientifiquement correcte, mais elle reste symboliquement parlante et correspond au rythme des saisons tel que nous les connaissons, je me suis arrêtée là et j’ai continué ma pratique en tropical.

Ensuite j’ai commencé à m’intéresser à l’introduction des étoiles fixes dans l’Astrologie que je pratique ce qui m’a menée à la réflexion autour des constellations. J’ai voulu pousser plus loin, et j’ai découvert avec surprise l’existence d’une 13ème constellation présente dans la ceinture zodiacale dont je n’avais jamais entendu parler. La constellation d’Ophiuchus mot grec qui signifie le Porteur du Serpent. Cette constellation se nomme communément le Serpentaire.

Constell du zodiaque

J’ai voulu en savoir plus sur cette constellation, et ce qu’elle m’a appris m’a poussée à remettre ma pratique astrologique en question – non sans résistance aux débuts. J’ai alors pris le temps d’en apprendre plus au sujet de cette 13ème constellation qui allait bouleverser ma pratique astrologique et l’enrichir d’une manière inespérée et inattendue.

Entre 1928 et 1930 l’Union Astronomique Internationale a mis en place une convention pour délimiter 88 constellations, afin d’aider les scientifiques à classer de manière optimales les nouvelles découvertes. La Constellation d’Ophiuchus sur la ceinture zodiacale, elle fut nommée « 13ème signe du zodiaque » par certains astronomes qui affirmèrent par là même que cette découverte entraînait des modifications majeures pour les autre 12 signes du zodiaque connus.

Les 3 Zodiaques – Rose : Astronomique 13 – Bleu : Sidéral – Turquoise : Tropical

3 Zodiaques image

Les Astrologues ont répondu aux affirmations des astronomes sur l’apparition d’un 13ème signe avec les arguments suivants – Ophiuchus était « certainement » déjà connue par les anciens et s’ils ne l’ont pas incluse dès le départ, alors il ne peut y avoir de 13ème signe du zodiaque. De plus, les signes zodiacaux sont associés avec les 12 mois calendaires de l’année qui commence au moment de l’Equinoxe Vernale, au premier jour du printemps. Tout en ajoutant que les signes du zodiaque et les constellations ne sont pas la même chose. Cet argumentaire est juste d’un point de vue historique et nous verrons dans un tableau plus bas dans l’article que que le Zodiaque a changé et évolué à plusieurs reprises – et que la division en 12 est le fruit d’un calendrier agricole qui servait les besoins des peuples il y a un peu plus de 2000 ans. Il n’y a donc pas de vérité absolue dans une division à 12.

Mais admettons, les astronomes en effet ne savent pas ce que sont les signes du zodiaque tropical, l’Astrologie n’est pas leur sujet de prédilection.

Néanmoins, que Ophiuchus soit un signe ou pas selon l’Astrologie Tropicale, le fait est que l’Astrologie étudie les astres dans l’espace et étudie les étoiles. Car elles font partie du cursus Astrologique.

Une question se posa alors à moi : j’ai choisi cette science pour étudier les astres et les étoiles. J’ai appris qu’il y a 12 signes du zodiaque qui portent le nom des constellations traversées par le plan de l’écliptique. Je découvre que sur ce même plan, il y a une 13ème Constellation. Que faire ? Est-ce que j’ignore cette information et continue ma pratique comme si de rien n’était ?

J’ai choisi de ne pas l’ignorer et d’évoluer dans ma pratique. Car au fil des réflexions, j’en suis venue à penser que si les signes tropicaux agissent sur nous car correspondant au rythme des saisons dans l’hémisphère Nord – qu’en est-il de moi qui suis née sur l’Equateur où le rythme saisonnier n’a rien à voir avec celui de l’hémisphère Nord ? Que cet argument soit valable ou pas, il était trop tard pour reculer. L’intérêt était éveillé et il me fallait aller au bout de mes recherches pour comprendre cette  13ème constellation et me faire une idée par moi-même. L’application astrologique de la constellation d’Ophiuchus fera l’objet d’un prochain article. Pour le moment, essayons tout d’abord de démêler l’histoire.

Pour ce faire, revoyons rapidement l’histoire du Zodiaque Tropical et l’évolution du Zodiaque dans le temps. Avant le Zodiaque Tropical, qui est une 3ème Version du Zodiaque, il a existé 2 autres Zodiaques incomplets. L’introduction d’Ophiuchus nous entrainerait dans l’établissement d’une 4ème Version du Zodiaque.

Rappel de l’Histoire du Zodiaque Tropical

Le Zodiaque du Dendérah, un bas-relief de l’Egypte Antique, est le document le plus ancien représentant les 12 signes du zodiaque sous une forme horoscopique, il est daté d’environ de 60 à 50 av. J-C.

Zodiaque de Dendérah – Plafond de la Chapelle d’Osiris

actuellement au Musée du Louvre

Plafond Z Dendérah

Ptolemée révolutionne l’Astrologie au 2ème Siècle de notre Ere, et dans son ouvrage le Tétrabiblos, il met en place les règles et référentiels astrologiques qui régissent cet art majoritairement aujourd’hui. Il attribue des caractéristiques aux Planètes, aux signes, aux maisons dans un référentiel utilisé par la majorité des astrologues encore aujourd’hui.  Il abandonne le concept d’une sphère céleste fixe (constellations) en adoptant le système tropical.

Les signes su zodiaque Tropical, qui servent de cadre de référence et d’analyse, correspondent uniquement PAR ANALOGIE à des constellations situées sur l’écliptique.

Les calculs des astrologues  se rapportent à un zodiaque tropical, dont le point zéro est le point vernal. Ils est constaté, depuis au moins le 2ème siècle avant notre ère (par Hipparque), un « déplacement » des constellations dans le ciel ( 1 degré tous les 72 ans). Cette dérive est liée au phénomène de précession des équinoxes, qui est dû à la nutation des pôles (le pôle nord céleste se déplace sur l’arrière-plan des constellations circumpolaires).
Le phénomène de la précession des équinoxes entraîne une divergence entre la position des astres dans le zodiaque tropical et leur position dans les constellations dont elles tirent leurs noms.

Source : Wikipédia

Ptolemée ignorait la précession des équinoxes en mettant en place le système tropical. Aujourd’hui le zodiaque tropical est décalé de près d’un signe par rapport au zodiaque des étoiles. Avant le 2ème Siècle de notre Ère l’Astrologie était exclusivement sidérale, basée sur des référents stellaires.

Evolution du Zodiaque à Travers le Temps

4400-2200 av. J-C Zodiaque n°1 —  Le Zodiaque Mésopotamien basé sur les 4 points cardinaux de l’époque – marqués par le lever héliaque des Pléiades, Regulus et Antarès
~3200-2100 av. J-C  Zodiaque n°2  — Celui des Sumériens – l’ajout des 8 autres constellations zodiacales se fera dans la période de l’établissement du MUL.APIN (texte de l’astronomie mésopotamienne) en 1100 avant J-C. D’abord la Vierge, issue de la déesse de la fertilité et le Sagittaire issue d’un dieu de la chasse (apparaissent sur des tablettes à partir de 2500 av JC), ensuite seront tardivement ajoutés les Gémeaux, le Cancer et la Balance. Les Poissons et le Bélier sont ajoutés en dernier durant le millénaire juste avant notre Ère
~1350-1000 av. J-C Dynastie Babylonienne – Le Zodiaque apparaît décoré avec des symboles des dieux , dont la plupart correspondaient à des planètes ou des constellations appelées à assister et protéger la propriété foncière et agricole.
≥ 1100 av. J-C Babylone – Le premier calendrier astronomique agricole basé sur les levers héliaques
1100-700 av. J-C La Phase correspondant à l’écriture du MUL.APIN (Babylone)  Des textes successifs qui rassemblent des écrits sur les constellations – ce sont les premiers textes qui comprennent les calendriers agricoles
750-60 av. J-C  (Babylone).  Astronomie et l’Astrologie avancent main dans la main – premiers enregistrements précis des mouvements planétaires utilisés dans la construction des horoscopes. Premières images des anciennes constellations Mésopotamiennes ( 12 tablettes d’argile ) et le plafond représentant le Zodiaque à Dendérah (Egypte) qui est la seule carte complète que nous avons de l’ancienne cartographie du ciel dans d’Egypte du 1er siècle avant notre ère.

Zodiaque n°3(Méditerranée) les 4 dernières constellations sont ajoutées. Il devient nécessaire de revenir à la détermination des points cardinaux (technique du Zodiaque n°1) pour terminer le partage du zodiaque en 12 constellations égales.

475 av. J-C Les quatre éléments : la Terre, le Feu, l’Eau et l’Air sont introduits comme la quadruple racine de toute chose par Empedokles
1930 Zodiaque n°4 : Entre 1928 et 1930 l’Union Astronomique Internationale a mis en place une convention pour délimiter 88 constellation afin de faciliter le travail des astrophysiciens. Ophiuchus le Serpentaire devient officiellement une constellation zodiacale.
1995 Le 20/01/1995 le “Daily Telegraph” un journal anglais sort un article  “Un 13ème Signe est inscrit dans les étoiles”  (13th Zodiac Sign written in Stars) écrit par le Dr. Roger Highfield
2011 Le 13/01/2011, un astronome américain Pat Kunkle crée le buzz en déclarant que « Les Etoiles se réalignent pour le nouveau 13ème Signe du Zodiaque » (Stars realign for New 13th Zodiac Sign)

L’historique étant mis rapidement en place, nous pouvons prendre du recul par rapport à la réalité zodiacale. Il n’a pas toujours existé un SEUL zodiaque, ce dernier a évolué au fur et à mesure que la connaissance du Ciel s’est faite précise, à une époque ou Astrologie et Astronomie n’étaient encore qu’une seule et même science. Avant la séparation consommée par l’instauration de système tropical, sur lequel les astronomes se baseraient ensuite pour questionner la crédibilité des astrologues.

Nous avons aujourd’hui une nouvelle connaissance du ciel astronomique. Choisissons-nous de construire le futur de l’Astrologie en l’ignorant ? Nous verrons si dans les siècles à venir l’Histoire basculera en faveur d’une Astrologie Astronomique, si la séparation de ces deux sciences continuera à diviser ses adeptes ou s’il finiront par se réunir comme ils le furent dans le temps.

En attendant, beaucoup d’Astrologues sont en droit de s’interroger sur le zodiaque à utiliser.

Le Zodiaque Tropical qui se veut plus adapté à la réalité terrestre/matérielle, qui est un référentiel qui a fait ses preuves, quoique décrié par la science ?

Le Zodiaque Sidéral classique, qui se veut essentiellement spirituel, qui partage les signes en 30 portions égales ?

Le Zodiaque Astronomique qui d’après des pratiquants est tout aussi matérielle que spirituelle et qui se base sur la réalité physique des constellations au nombre de 13 ?

Je pense que ceci est une question de CHOIX et de sensibilité personnelle.

C’est comme un choix de religion, ou de spiritualité, chacun choisit le système qui lui parle le mieux selon ses convictions et on évite le prosélytisme et la critique gratuite du choix du voisin, car après tout, les Astrologues sont rassemblés par une seule et même passion, un seul et même but.

Cet article intitulé Quel Zodiaque utiliser rédigé en 2007 par Patrick GIANI, Astrologue Tropical, donne un avis empreint de lucidité qui intéressera ceux qui souhaitent une vision complémentaire et réfléchissent quant au choix d’un zodiaque adapté à leur pratique.

Quant au consultant en Astrologie, il a juste besoin de savoir que l’Astrologie est comme un langage, certains le parlent en anglais, d’autre en chinois et encore d’autres en russe. Mais les messages réels restent les mêmes ou complémentaires les un des autres.

Il n’existe pas UNE SEULE Astrologie, ni une Astrologie plus juste qu’une autre.

Il n’existe que de BONS ou moins bons Astrologues.

Dans les articles à venir, nous détaillerons le symbolisme d’Ophiuchus en Astrologie – l’analogie en Kabbale, en Géométrie Sacrée – et les symboliques Solaire du 12 et Lunaire du 13.

Votre constellation de naissance est Ophiuchus si vous êtes nés entre le 30/11 et le 17/12. Découvrez votre véritable signe astrologique d’après les constellations : ICI

Vous pouvez partager ou reproduire ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer ce blog par un lien, ainsi que l’auteur.

Acyira.
Consultation et Contact
 

Sources :
http://astronomologer.com/
https://fr.wikipedia.org/wiki/Astrologie#Astrologie_tropicale
http://www.lunarplanner.com

Publié dans Astrologie 13, zodiaque 13 signes | Tagué , , | Laisser un commentaire

Le Soleil entre en constellation du Cancer – Portrait du Cancer 13

Crab - Cancer

Ce jour, le 21 Juillet 2015 à 8h30 Heure de Paris (6h30 GMT) le Soleil est entré dans la Constellation du Cancer. Il visite la constellation du crabe jusqu’au 11 Août à 7h40 Heure de Paris (5h40 GMT).

La Constellation du Cancer englobe les natifs des derniers degrés du Cancer Tropical, du 20, 21 et du 22/07 ainsi que les Lions Tropicaux du 23/07 au 10/08.

Portrait du Cancer 13 : Le Cancer Constellaire est joyeux, bon vivant, possède une forte personnalité et un coeur généreux prêt à partager avec ceux qui sont chers à son coeur. Il croit fortement en des idéaux de maintien du clan et de protection, et préfère une vie stable et prévisible à des prises de risques irraisonnées. Extrêmement résistant, sa carapace est une joyeuseté et un optimisme à tout épreuve, et il compte sur sa positivité pour se protéger des coups durs. Fermement ancré dans ses valeurs, il a du mal à concevoir la cruauté et l’hypocrisie. Ami fidèle il est prêt à se mettre en danger pour soutenir ses amis et sa famille. Il a une nature émotionnelle forte, alliée à son grand coeur elle fait de lui en être près de ses émotions qui n’hésite pas à les vivre et les exprimer au grand jour. Ainsi ses proches savent qu’ils ont un ami, un parent sur qui ils peuvent totalement compter, à condition de savoir accepter sa nature émotionnellement démonstrative, qui parfois les embarque dans des raz-de-marée émotionnels mémorables.

Vous pouvez partager ou reproduire ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer ce blog par un lien, ainsi que l’auteur.

Acyira.

Crédit photo : http://frootcake.deviantart.com/

Publié dans Astrologie 13, Portraits Zodiaque 13 Signes, zodiaque 13 signes | Laisser un commentaire

L’Astrologie et notre Corps Éthérique

Alex_Grey-Spiritual_Energy1L’Astrologie est une science énergétique et ésotérique. Dès lors qu’elle est abordée comme telle, elle fournit des informations spirituelles majeures, elle devient évolutive et non pas déterministe, elle devient un moyen de lecture énergétique vecteur de guidance spirituelle. Dans le développement suivant, je vous propose de constater son action énergétique au travers de notre corps éthérique.

Je pratique une Astrologie basée sur le Zodiaque Astronomique des 13 Constellations. Non pas que je cherche à pratiquer une astrologie scientifique, je cherche plutôt à pratiquer une Astrologie Énergétique. Etant Médium et Magnétiseur-Énergéticienne, mes connaissances sur les énergies, l’électromagnétisme se sont étoffées avec le temps. Par la suite il m’est venu l’envie de faire parler une Astrologie à la fois Énergétique et Spirituelle. Pour cela, il m’a semblé important de choisir le Zodiaque des Constellations, car il correspond à la véritable réalité physique, il est est tel quel dans les cieux et influe sur nous par résonance, vibrations et électromagnétisme.

Pour mieux comprendre l’effet que l’Astrologie a sur nous, rappelons ce qu’est le Corps Éthérique : Il est le corps dissimulé derrière notre réseau nerveux complexe, qui achemine dans le corps physique les différentes forces auxquelles nous sommes exposés. Il est la contrepartie du corps physique dont il rend compte de la vitalité. Il joue un rôle majeur d’agent de transmission des plans subtils vers notre structure physique – il transmet également les énergies tangibles environnantes à notre structure physique. Il est l’agent transmetteur de la vie et de la conscience qui nous habite. C’est en lui qu’on trouve les 7 centres énergétiques ou Chakras qui relient le corps physique à la conscience qui l’habite. Ces mêmes chakras captent l’énergie dans notre environnement extérieur et la transmettent à nos corps subtils.

Les Êtres Planétaires et les Constellations agissent sur nous. Comment ? Au travers de notre Corps Éthérique.
Les Planètes sont des Êtres Vivants et Conscients, représentons-nous nos interactions énergétiques avec Eux.

Levons les yeux vers le ciel et essayons de concevoir l’espace comme un grand ÉTHER qui est « le champ dans lequel et au travers duquel agissent les nombreuses énergies provenant des Sources originelles » Alice Bailey – Traité d’Astrologie Ésotérique. Parmi ces sources, nous ne pouvons concevoir que ce qui nous est aujourd’hui connu par la science. Néanmoins le chercheur en ésotérisme comprendra que par la loi des 7 émanations il y a de fortes chances que nous ne soyons pas le seul système solaire et qu’il y’en ait 6 autres. Parmi les sources que nous pouvons concevoir, nous trouverons les Planètes, les formations constellaires et certaines grandes étoiles fortement lumineuses.

Les corps planétaires, tout comme l’Homme-Microcosme ont un corps éthérique, qui lui-même fait partie du corps éthérique du Soleil, lui même faisant partie d’un corps éthérique galactique. Ainsi, notre corps éthérique fais partie du corps éthérique de l’Humanité Entière, qui fait partie du corps éthérique de notre planète Terre, qui fait partie du corps éthérique du système solaire qui fait partie du corps éthérique du Soleil. Et le corps éthérique du Soleil fait partie du corps éthérique de la Galaxie….. Pendant que le Soleil suit son pas annuel sur le Plan de l’Ecliptique, il traverse les Constellations qui sont des relais énergétiques d’une résonance venant d’autres systèmes, le Soleil absorbe ces énergies et nous les recevons à notre tour comme elles traversent les Ether Planétaires pour arriver jusqu’à notre Terre et ensuite à Nous et à notre environnement.

Vous avez certainement déjà entendu parler du concept de Logos Planétaire qui est la Conscience d’une Planète. Cela signifie que toute Planète a non seulement un corps physique, mais aussi un système de corps subtils dont un corps éthérique, des chakras et une Conscience. Cette Conscience Planétaire est en constante évolution tout comme la nôtre en tant qu’Humanité et en tant que Personnalité. L’évolution des interactions vibratoires entre les planètes du système solaire et notre Terre sont tributaires de l’évolution du niveau de conscience planétaire de chacune. Il en est de même pour nous :

Nous recevons ces influences planétaires et agissons avec elles sur le plan énergétique selon notre propre niveau de conscience. Plus nous gagnons en connaissance de Soi et plus les effets planétaires se modifient positivement dans nos vies, comme si auparavant nos interactions se déroulaient au niveau des chakras inférieurs, pour ensuite évoluer vers les chakras supérieurs. Au fur et à mesure que nous devenons moins ego-centrés et acquérons une conscience d’unité, il devient possible d’évoluer et recevoir un spectre énergétique plus large de la part d’une Conscience Planétaire. A partir de là, nous devenons récipiendaires de l’aspect supérieur des Energies Planétaires agissantes.

Ainsi, l’Astrologie pratiquée sur ce site se veut évolutive, non déterministe et orientée vers la compréhension des interactions Microcosme-Macrocosme du point de vue énergétique et spirituel. L’Astrologie proposée ici se veut être une astrologie de solution et de guidance spirituelle, afin de transcender les basses énergies qui nourrissent nos peurs, nous engluent dans nos blocages. Nous mettons ces dernières énergies en lumière et nous les transcendons, les transformons afin que la Planète responsable comprenne que nous vibrons plus haut, et sommes prêts à recevoir une énergie plus élevée. A partir de là, ces énergies du Grand Ether nous parviennent, non pas dans leur aspect limitant et autocentré mais plutôt dans leur aspect Divin et libérateur.

Vous pouvez partager ou reproduire ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer ce blog par un lien, ainsi que l’auteur.

Acyira.

 

Publié dans Astrologie 13 | Laisser un commentaire